Spécialiste des Hamacs de luxe - Hamac Del Sol

  /  Bien-être   /  Le sommeil et le hamac

Le sommeil et le hamac

Profiter d’un sommeil plus reposant et améliorer votre mémoire tout en vous reposant dans un hamac n’est pas une utopie que ce soit pour une sieste pour la nuit.

 

Pendant la nuit :

Selon une étude de l’Université de Genève en Suisse, Le mouvement doux des hamacs nous aide à nous endormir plus rapidement et à atteindre une plus grande profondeur de sommeil que dans lit.
Fait qui a été également vérifié par un groupe de scientifiques (1) qui a détecté que le mouvement oscillant favorise et améliore la qualité du sommeil. Les chercheurs ont voulu détecter les effets du mouvement pendant le sommeil et comment il affecte les ondes cérébrales. Ils ont analysé le sommeil de 18 personnes pendant 2 nuits.

1ere nuit : ils devaient dormir dans un lit à mouvement oscillant

2eme nuit : ils devaient dormir dans un lit qui ne bougeait pas.

Les résultats confirmés étaient incroyables, les volontaires se sont endormis plus rapidement, se sont réveillés moins de fois pendant la nuit et leur phase de sommeil profond (liée à la capacité de mémoire) a été plus longue.
En fait, pour vérifier si cette augmentation du sommeil profond était bénéfique pour la mémoire, les participants ont subi plusieurs tests, avant de se coucher et juste après le réveil. Et les résultats étaient meilleurs quand ils se sont endormis.

Pendant la sieste :

Depuis une dizaine d’années, les études se multiplient pour révéler ses bienfaits. Aujourd’hui on en est sûr, la sieste n’a que du bon. Elle accroît notre vigilance, améliore notre mémoire, illumine notre humeur et réduit notre tension artérielle. Une équipe genevoise vient même de prouver les vertus du bercement. Tous à vos hamacs!

 

Vous n’êtes pas du genre à vous endormir n’importe où, n’importe quand, et pourtant un trajet en train et vous voilà à piquer du nez… puis finalement à dormir comme un bébé. La raison? Le doux bercement des wagons, comme celui d’un hamac ou des bras d’un parent pour le nourrisson, double la vitesse d’endormissement! C’est ce qu’ont démontré les équipes de Sophie Schwartz et Michel Mühlethaler, tous deux professeurs au Département des neurosciences de la Faculté de médecine de l’Université de Genève1.

Pour arriver à ces conclusions, les chercheurs ont soumis des adultes à des siestes de 45 minutes, tout en suivant leur activité cérébrale par le biais d’un électroencéphalogramme.

Un groupe dormait sur un lit normal, l’autre sur un lit animé d’un lent balancement (0,25 Hz, soit un mouvement d’aller-retour en 4 secondes). « Nous avons pu observer que le bercement facilite l’endormissement en favorisant des oscillations cérébrales synchrones spécifiques au sommeil, rapporte Sophie Schwartz. Et cela chez tous les sujets, sans aucune exception ». En outre, plus de la moitié des participants ont déclaré que le lit de sieste de type hamac avait été plus agréable.
Ces conclusions ont été accompagnées d’une découverte plus inattendue : le bercement induit également un sommeil plus profond et plus récupérateur pour une durée de sommeil égale.

 

(1) Aurore A. Perrault, Abbas Khani, Charles Quairiaux et al.: “Whole-Night Continuous Rocking Entrains Spontaneous Neural Oscillations with Benefits for Sleep and Memory”. Current Biology. 2019.

Panier
  • Aucun produit dans le panier